Monsieur Gérard Larcher, Président du Sénat a fait de l'humour hier soir après le vote de la loi sur les retraites Il a dit: "Nous terminons en ayant tous rangé nos fauteuils roulants, nos sonotones et nos perfusions".

Ce trait d'humour me parait déplacé au moment où l'on vote une loi qui à l'ambition d'être plus juste pour ceux qui ont été abimés par le travail

Les sourds par exposition au bruit au travail, sans protections, n'auront pas un pourcentage d'invalidité suffisant pour anticiper leur départ à la retraite!

Les salariés perfusé pour la chimiothérapie de leur cancer d'origine professionnelle n'auront pas le temps de vider les caisses de retraites!

Les salariés en fauteuil roulant suite à leur chutes au travail ont plus de chance , ils pourront en profiter eux!

Ce genre de déclaration de la part d'un responsable politique me parait indécent...