Docteur Antoinette

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Cuisine de la gourmande

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 26 juin 2011

Pudding

Pour la pâte:

1 litre de lait entier
6 œufs
Quelque chose pour sucrer :
100 à 200 gramme de sucre en poudre ou de cassonade
ou
2 ou 3 cuillères à soupe de miel
ou
un pot de confiture
Du pain dur
Environ l’équivalent de 2 baguettes, mais en fait j’y vais au feeling ! les pains genres campagnes, graines, complet sont aussi très bons. les restes de brioche ou pain de mie rassis ne gâchent rien
Si on veut un peu de parfum concentré: vanille ou citron
N’ajouter pas de sel, le pain est salé !

Garniture :

Des fruits secs, ce que l’on veut ! En préférant les fruits dénoyautés : pruneaux, abricot secs, raisins secs, etc.
Mais aussi des amandes, des noisettes, etc. pour donner du croquant.
Si on met des fruits confits diminuer la quantité de sucre

Préparation

Mettre tout les ingrédients dans un très grand saladier et mélanger jusqu'à obtention d’un mélange homogène fluide

Ajouter le pain coupé en morceau de la taille d’une noix et laisser gonfler pendant une heure ou deux.

Il faut obtenir une panade assez compacte ; si c’est trop liquide ajouter du pain ; si c’est trop compact ajouter du lait. Je laisse la pate tel que, consistance pain détrempé dans du lait ; on peut mettre un coup de mixer mais cela donne après cuisson une consistance gâteau plutôt que pudding

Ajouter la garniture choisie, mélanger

Beurrer des moules, mettre au fond un papier sulfurisé pour faciliter le démoulage, emplir le moule au deux tiers

Si on prend un large moule plat (plat à tartes) on obtient un pudding assez sec, si on prend un petit moule haut (moule à cake) on obtient un pudding plus moelleux.

Cuisson :

Utiliser le réglage gratin dauphinois de la notice de votre four et surveiller !
Le pudding est prêt quand une aiguille plantée dedans ressort sèche.
Pour info je mets le réglage sole pulsée 200° pendant 10 minutes puis 180°
Attention au sortir du four le pudding est brulant

Gâteau au chocolat

Ingrédients :

1 verre à moutarde de lait 125 grammes de chocolat à cuire (le Meunier vert ne me déçoit jamais) 75 grammes de beurre 125 grammes de sucre en poudre 75 grammes de farine ½ sachet de levure chimique un peu de vanille (liquide ou en poudre) 3 œufs

Préparation :

Faire fondre le chocolat avec le lait, bien mélanger pour obtenir une bouillie homogène. Arrêter le feu. Dans cette bouillie chaude : ajoutez le beurre en petit morceau, mélangez, ajoutez le sucre, mélangez, ajoutez la farine et le demi-sachet de levure, mélangez, ajoutez les jaunes d’œufs, mélangez, ajoutez les blancs, après les avoir battus en neige avec une pincée de sel, mélangez en soulevant sans battre. Beurrez un moule à cake. Pour un démoulage facile placer un rectangle de papier sulfurisé au fond du moule. Le moule doit être rempli au 2/3.

Cuisson :

30/35 minutes à four moyen, 150° (= thermostat 5), position sole pulsée pour un four à chaleur tournante. En fin de cuisson une aiguille à tricoter piquée dans le gâteau doit ressortir sèche.

Glaçage :

Ce gâteau peut être recouvert d’un mélange de 125 grammes de chocolat+ 1 verre d’eau.

Variante

Si on supprime la levure et si on ajoute les œufs entiers sans battre les blancs en neige on obtient un gâteau plus compact au cœur moelleux. Une crème anglaise s’impose pour l’accompagner…

Voilà ! Il y a encore un secret c’est que je fais ce gâteau depuis 30 ans… Mais chut, il ne faut pas le dire !

vendredi 07 janvier 2011

Recyclage du vinaigre à l'échalote des huitres du réveillon

Stop!
Ne jeter pas le vinaigre à l'échalote des huitres du réveillon. Mélanger le avec de la crème fraiche épaisse ou de la crème allégée, sel, poivre et vous avez une délicieuse sauce pour... les betteraves rouges!!!!!
Essayer, vous m'en direz des nouvelles.
Mes huitres de réveillon de cette années étaient des Marennes-Olérons, elles étaient délicieuses! Merci mon Amoureux.